Reconversion professionnelle : à quoi sert le bilan de compétences ?

Publié le : 07 juin 20223 mins de lecture

Depuis quelques années avec la crise du Coronavirus, la reconversion professionnelle a le vent en poupe. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une personne aspire à faire une reconversion. Par ailleurs, que ce soit pour changer de métier ou réaliser un rêve, se reconvertir offre de nouvelles opportunités. Mais cela n’empêche qu’elle n’en reste pas moins une expérience compliquée. Toutefois, la reconversion professionnelle nécessite le passage par un bilan de compétences. 

Bilan de compétences : quelle est sa définition ?

Cadré par le Code de Travail, le bilan de compétences est une étape indispensable dans une reconversion professionnelle. Il est différent du test d’orientation, qui est une étape après le bilan en question. En effet, ce bilan permet surtout de définir les capacités et faire le bon diagnostic les connaissances d’un individu. Son principal objectif est de créer cependant un projet professionnel correspondant à ses aspirations et motivations. Le bilan de compétences garantit des options plus réalistes. Cependant, il existe différents types de bilans. Les plus connus sont le bilan pour les salariés et le bilan pour les demandeurs d’emploi. Le bilan de compétences est cela dit soumis à conditions. Selon votre situation professionnelle, vous devez remplir des critères d’éligibilité.

Reconversion professionnelle : pourquoi passer par un bilan de compétences ?

La reconversion professionnelle est une étape importante dans la vie active d’une personne. On y passe forcément un jour ou l’autre. En effet, les salariés d’aujourd’hui ne veulent plus simplement trouver un emploi. Ils souhaitent se réaliser dans un métier qui pour eux a un véritable sens. Et tout cela, les chiffres le prouvent. Par ailleurs, une reconversion ne se fait pas à la légère. Il requiert un temps de réflexion. Cette période est une étape clé pour la réussite de votre réorientation. En effet, il ne s’agit pas de se reconvertir dans un métier qui nous plaît pour au final se retrouver sans emploi parce que le secteur ne recrute pas. D’où la nécessité de passer par un bilan de compétences.

Comment financer une reconversion professionnelle ?

Le coût d’une reconversion professionnelle varie selon le secteur et votre statut. Mais il peut être assez élevé. Toutefois, il existe différents dispositifs pouvant vous aider à financer votre reconversion. La prise en charge peut être totale ou partiel selon les frais de votre action. Encore faut-il que vous trouviez le meilleur financement possible. Vous devez cependant vous tourner vers le bon organisme parmi lequel : Pôle Emploi, le CPF ou encore l’OPCO.

Plan du site